en suspens

en suspens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda

Aller en bas 
AuteurMessage
ibukafrance
Rang: Administrateur
ibukafrance

Nombre de messages : 3192
Localisation : Administrateur
Date d'inscription : 24/04/2005

Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda Empty
MessageSujet: Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda   Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda Icon_minitimeMer 29 Nov - 11:28

Le juge-président de la juridiction gacaca de la cellule Gisanza, dans le district de Rwamagana, dans l’est du Rwanda, a été tué mercredi dernier dans des circonstances non encore élucidées, rapporte lundi le quotidien pro–gouvernemental rwandais, New Times.

Deux personnes soupconnées d'être impliquées dans ce meurtre ont été arrêtées, précise le journal. Selon le quotidien gouvernemental, Egide Ndabakuranye aurait été tué dans le cadre d’une campagne orchestrée contre les juges gacacas et les témoins de ces juridictions traditionnelles chargées de juger la plupart des responsables présumés du génocide de 1994.

Selon des membres de la famille de Ndabakuranye cités par le New Times, le juge a été tué dans la soirée alors qu’il rentrait chez lui. Le corps de la victime a été retrouvé à 800 mètres de son domicile, gisant dans une mare de sang.

Egide Ndabakuranye avait été élu comme 200.000 autres rwandais pour participer chaque semaine aux jugements de type semi traditionnels organisé dans le pays pour tenter d'en finir avec le contentieux judiciaire du génocide. Ces tribunaux qui ont commencé à fonctionner à plein régime aprés une phase experimentale, sont composés de neuf juges élus par la population. Il existe théoriquement 9.013 Gacaca de cellules (la plus petite unité administrative) et 1.545 Gacaca de secteur (l’unité immédiatement supérieure).

Les personnes suspectées d’avoir pris part au génocide (761.448, selon les estimations officielles) sont classées en trois catégories. La première (10%) est celle des organisateurs du génocide, des tueurs en série et des suspects de violences sexuelles. La seconde (70%) est constituée de tous ceux qui sont suspectés d’avoir tué ou d’avoir blessé. La troisième (20%) regroupe tous ceux qui sont suspectés d’avoir volé ou pillé. La décision de classer les suspects dans une catégorie est prise par la Gacaca de cellule qui ne peut juger que des suspects de catégorie deux et trois et leur infliger une peine maximale de 30 ans de prison.

ER/PB/GF
© Agence Hirondelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ibukafrance
Rang: Administrateur
ibukafrance

Nombre de messages : 3192
Localisation : Administrateur
Date d'inscription : 24/04/2005

Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda Empty
MessageSujet: Re: Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda   Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda Icon_minitimeDim 3 Déc - 21:19

Le chef de l'Etat rwandais Paul Kagamé a instamment recommandé à ses compatriotes de veiller à la sécurité de leur région, mais surtout à assurer la protection des témoins à charge et des juges des tribunaux traditionnels "gacaca" dans leurs localités.


Dans un message diffusé mercredi à la radio nationale après les récents massacres perpétrés contre des témoins et certains de ces magistrats chargés de juger des milliers de présumés génocidaires, M. Kagamé a déclaré que son gouvernement "ne tolérera plus de tels actes barbares".


"J'ai reçu des rapports m'informant du meurtre de juges et de témoins dans des juridictions 'gacaca'. Je tiens à avertir la population que tous ceux qui sont impliqués dans ces massacres le regretteront amèrement", a-t-il souligné.


Selon le président rwandais, de tels actes de violence constituent une menace à la sécurité nationale et le gouvernement est prêt à intervenir de toutes ses forces pour parer à cette situation.


"C'est totalement inacceptable et nous n'allons pas croiser les bras devant cette situation où des personnes innocentes sont chassées et tuées en plein jour sous les yeux de leurs voisins", a-t-il martelé avec force.


Paul Kagamé a ensuite demandé à tous les services de sécurité, notamment l'Armée, la Police et les volontaires de la défense locale, d'intensifier la vigilance afin de stopper ces crimes de plus en plus nombreux à l'encontre des témoins à charge, qui ont été particulièrement signalés dans des zones rurales.


Evoquant la triste expérience du passé qui a culminé avec le génocide de 1994, M. Kagamé a recommandé à ses concitoyens de s'évertuer à bâtir un avenir meilleur pour leur pays.


L'avertissement du chef de l'Etat rwandais intervient après une série de meurtres perpétrés dans certaines parties du pays contre des témoins à charge et des juges "gacaca" par des individus non identifiés.


Le dernier incident en date est la mort, mercredi dernier, du président de la juridiction "gacaca" de la cellule de Gisanza, dans le district de Rwamagana (est), tué dans des circonstances non encore élucidées.


Ces tribunaux, qui ont commencé à fonctionner à plein régime après une phase-pilote, sont composés de neuf juges élus par la population. Il existe théoriquement 9.013 "gacaca" de cellule (la plus petite unité administrative) et 1.545 "gacaca" de secteur (l'unité immédiatement supérieure).


Selon les estimations officielles du service national des "gacaca", les 761.448 personnes suspectées d'avoir pris part au génocide sont classées en trois catégories dont la première (10%) est celle des organisateurs du génocide, des tueurs en série et des suspects de violences sexuelles.


La seconde (70%) est constituée de tous ceux qui sont suspectés d'avoir tué ou d'avoir blessé, alors que la dernière (20%) regroupe tous ceux qui sont suspectés d'avoir volé ou pillé.


La décision de classer les suspects dans une catégorie est prise par la "gacaca" de cellule qui ne peut juger que des suspects des deuxième et troisième catégories pour leur infliger une peine ne dépassant pas 30 ans de prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un juge Gacaca tué dans l'Est du Rwanda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous avez investi dans un hyip et vous voulez qu'il paie longtemps?
» Publicité dans les boites au lettres
» PROBLÈME D'AFFICHAGE DANS MES FENÊTRES
» La viande avariée recouverte d’une poudre utilisée dans les morgues
» Des projets dans le 56 - Morbihan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
en suspens :: INFORMATIONS Rwandaises-
Sauter vers: